Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Nuances

Les aciers inoxydables comprennent plus de 120 nuances. Néanmoins, dans le bâtiment, seulement quatre ou cinq nuances couvrent 90 % des applications.

Les parties 4 et 5 de la norme EN 10088, qui concernent les produits plats et longs respectivement pour usage de construction, mentionnent 49 nuances différentes. Les aciers les mieux connus sont les nuances EN 1.4307 (AISI 304L) et 1.4404 (316L) appartenant à la famille des alliages fer-chrome-nickel et appelés austénitiques. Ils sont amagnétiques et ont une excellente aptitude au formage et au soudage.

La famille des aciers inoxydables ferritiques, c.-à-d. des alliages fer-chrome, constitue une alternative économiquement intéressante. Ces nuances magnétiques peuvent contenir des suppléments de titane et de niobium pour en stabiliser la structure (1.4509/~441) ou du molybdène pour augmenter leur résistance à la corrosion (1.4521/~444). On les trouve, par exemple, dans la couverture.

Une troisième famille connue en tant qu’aciers inoxydables austéno-ferritiques ou « duplex » combine une haute résistance mécanique avec une excellente résistance à la corrosion. La nuance EN 1.4462, par exemple, est utilisée pour la structure des ponts et passerelles en milieu côtier, voire tropical.

Ces derniers temps, des versions « maigres » gagnent du terrain dans les cas où la sollicitation corrosive n’est pas extrême, mais où une résistance mécanique élevée est souhaitée.

Le groupe des aciers inoxydables martensitiques, connu couramment dans la coutellerie, est plus exotique dans le bâtiment. Cependant, on les trouve quelquefois dans les fixations.

ConstruirAcier est une association loi 1901 dont l'objectif est de promouvoir l'architecture et la construction métallique. Représentant l'ensemble de la filière acier, elle a vocation à faire connaître les atouts de l'utilisation des aciers auprès des architectes, bureaux d'études, ingénieurs, enseignants, étudiants et dans les ouvrages de construction de bâtiments et de travaux publics.