Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Les toitures-terrasses plates ou rampantes

L'étanchéité est également obtenue par l'application de produits bitumineux (étanchéité
multicouches) ou de membranes d'étanchéité en PVC sur un iso¬lant.

Toitures-terrasses plates (pente de 1 à 3 %)

Les bacs nervurés assurent le franchissement des portées entre éléments de structure. Les bacs utilisés sont généralement en tôle d'acier galvanisé. Les fixations des bacs s'effectuent par vis auto-taraudeuses en creux d'onde. Les plaques isolantes rigides sont interposées entre le bac support et l’étanchéité avec éventuellement un pare-vapeur et une protection rapportée.

Ce procédé est léger pour les structures et économique pour les terrasses non accessibles. La mise en œuvre est facile avec des moyens de levage réduits. L'isolation thermique peut être adaptée en fonction des besoins.

L'isolement phonique est fonction des matériaux, de leur épaisseur et de l'ordre de superposition. Par ailleurs, la sous-face apparente de la couverture peut être traitée phoniquement pour absorber ou corriger un niveau sonore important, par exemple par un bac perforé

Toitures-terrasses rampantes (pente entre 3 et 7 %)

Le système est identique au précédent. Il comporte cependant, suivant les avis techniques, des contraintes particulières de pose des membranes d'étanchéité.

Coupe-type sur une toiture-terrasse plate avec étanchéité posée sur un bac support 1. Étanchéité auto-protégée 2. Faux plafond acoustique 3. Menuiserie avec ouvrant 4. Ossature secondaire de façade 5. Costière acier galvanisé 6. Couvertine en tôle laquée 7. Pare-pluie 8. Précadre

ConstruirAcier est une association loi 1901 dont l'objectif est de promouvoir l'architecture et la construction métallique. Représentant l'ensemble de la filière acier, elle a vocation à faire connaître les atouts de l'utilisation des aciers auprès des architectes, bureaux d'études, ingénieurs, enseignants, étudiants et dans les ouvrages de construction de bâtiments et de travaux publics.