Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

La tour Bois-le-Prêtre à Paris

Grâce aux extensions de plancher en structure métallique, cette tour de grande hauteur (50 m) conçue par Raymond Lopez dans les années 1960, gagne en confort et en habitabilité en même temps qu'elle devient économe en énergie.

La tour comprend une centaine de logements répartis sur dix-sept niveaux. Sans modifier les structures existantes, les baies des façades d'origine sont ouvertes et les planchers sont étendus de 3 m en moyenne sur toute périphérie de la tour pour créer des balcons, des jardins d'hiver ou agrandir des pièces existantes. La surface hors œuvre passe ainsi de 8 900 m2 à 12 460 m2. Ces extensions permettent de reconfigurer les appartements et de diversifier l'offre locative – le calcul de base des loyers étant conservé –, d'améliorer le confort, la lumière naturelle et les vues, et de réduire de manière significative la dépense énergétique de chauffage.

Réalisés en structure métallique, les nouveaux planchers ont été préfabriqués avant d'être empilés et juxtaposés aux façades existantes. Leur montage à sec et par l'extérieur présentait un atout d'autant plus appréciable que l'opération s'est déroulée en site occupé.

Au-delà des aspects techniques et fonctionnels, par la légèreté et la transparence des nouvelles façades, l'immeuble apparaît métamorphosé.

 

Maître d'ouvrage : Paris-Habitat.
Architectes : Frédéric Druot, Anne Lacaton & Jean-Philippe Vassal.
Bureau d'études : VP Green.
Constructeurs métalliques : ACMD.
Livrée en mars 2011.

Prix de l'équerre d'argent 2011.

Le montage de la structure métallique a été réalisé à raison d'un étage par jour et par façade.

ConstruirAcier est une association loi 1901 dont l'objectif est de promouvoir l'architecture et la construction métallique. Représentant l'ensemble de la filière acier, elle a vocation à faire connaître les atouts de l'utilisation des aciers auprès des architectes, bureaux d'études, ingénieurs, enseignants, étudiants et dans les ouvrages de construction de bâtiments et de travaux publics.