Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Le théâtre d'Orange

Le théâtre antique d’Orange est l’un des rares au monde à avoir conservé son mur de scène. Mais en vingt siècles d’existence, le parement sculpté de ce mur s’est beaucoup détérioré, sous l’effet conjugué des intempéries et de la pollution. D’où la décision de le protéger par une toiture de scène avec une structure en acier, résolument contemporaine.

La toiture de scène du théâtre d’Orange est l’œuvre d’Eiffel. Elle a été conçue par l’architecte en chef des monuments historiques, Didier Repellin. ©Photo : Office de Tourisme Orange

A l’origine, au premier siècle de notre ère, le mur de scène était déjà protégé par une toiture en bois, qui a depuis longtemps disparu. La décision de la reconstruire en matériaux contemporains répond à plusieurs exigences, à la fois techniques et esthétiques :

  • réduire le nombre de points d’ancrage de la toiture sur le monument
  • laisser voir en transparence les parements antiques
  • conserver sans modification les qualités acoustiques
  • camoufler les installations d’éclairage

Habillage en maille métallique


La translucidité de la toiture est obtenue par le mariage du verre et d’une maille d’inox. Le tout est porté par une poutre transversale de 60 mètres, qui fait toute la largeur du mur de scène. Une portée que seul l’acier pouvait atteindre. D’autant que la poutre devait être suffisamment résistante pour soutenir des fléaux transversaux, supportant eux-mêmes une membrane acoustique en textile et l’habillage en maille métallique.
Par la suite, la toiture permettra de poursuivre la restauration du mur de scène, auquel on restituera des éléments de frises ou d’ornementation qui avaient jusque là été conservés à l’abri.

 

ConstruirAcier est une association loi 1901 dont l'objectif est de promouvoir l'architecture et la construction métallique. Représentant l'ensemble de la filière acier, elle a vocation à faire connaître les atouts de l'utilisation des aciers auprès des architectes, bureaux d'études, ingénieurs, enseignants, étudiants et dans les ouvrages de construction de bâtiments et de travaux publics.