Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Les stades de la coupe du monde 2006

L'acier est le matériau idéal des stades et leurs besoins de très grandes portées où ses capacités techniques riment avec esthétisme.

OLYMPIA STADION - Stade de Berlin

Caractéristiques architecturales et techniques


Construit initialement en 1933, le stade de Berlin a connu une phase de rénovation assez longue puisque les travaux se sont déroulés durant quatre années. Le travail des architectes a d’abord consisté en une rénovation profonde de l’intérieur. Mais le principal changement vient de la construction de ce toit qui recouvre une grande partie de l’enceinte. Invisible de l’extérieur, ce toit possède une structure en acier totalement recouverte de PVC et de membranes textiles. C’est ce stade qui a accueilli la finale.

  • Date de la rénovation : 2000 - 2004
  • Maître d’ouvrage : Land Berlin
  • Architectes : Von Gerkan Mark & Partner
  • Capacité : 74 000 places
  • Coût : 242 millions d’euros
Crédits photographiques : Bettina Ahrens-Marcus Bredt et Heiner Leiska

RHEINENERGIE STADION - Stade de Cologne

Caractéristiques architecturales et techniques


Ce nouvel édifice repose sur l’ancien site du stade Müngersdorfer. Contrairement à beaucoup de stades retenus pour la coupe du monde, la forme du Rheinenergie stadium est orthogonale. Il dispose d’une capacité totale avoisinant 41 000 places toutes totalement couvertes par un toit suspendu supporté par ces impressionnantes poutres d’acier. Enfin, quatre grandes tours disposées aux quatre coins du stade renferment l’éclairage du stade réalisé par Philips. Au total ce sont plus de 210 ampoules Arena Vision qui permettent cet éclairage si particulier.

  • Date de la rénovation : 2002- 2004
  • Maître d’ouvrage : Kölner Sportstätten GmBH
  • Architectes : Von Gerkan Mark & Partner
  • Capacité : 40 590 places
  • Coût : 100 millions d’euros
Crédits photographiques : Bettina Ahrens

WALDSTADION FRANKFURT - Stade de Francfort

Caractéristiques architecturales et techniques


Le tout nouveau stade de Francfort contient une capacité maximale de 43 324 places toutes recouvertes. Sa constitution permet ainsi que tous les sièges ne soient pas éloignés de plus de 60 mètres du terrain. Il dispose d’un écran central suspendu retenu par des câbles d’acier et protégé par une matière tissée qui ne recouvre qu’une partie de terrain quand le temps le permet, mais qui donne aussi la possibilité de le recouvrir totalement en cas d’intempéries.

  • Date de la rénovation : 2002- 2005
  • Maître d’ouvrage : Waldstadion Frankfurt am Main GmBH
  • Architectes : Von Gerkan Mark & Partner
  • Capacité : 43 324 places
  • Coût : 126 millions d’euros
Crédits photographiques : Bettina Ahrens

STADION HANNOVER - Stade de Hanovre (AWD Stadion)

Caractéristiques architecturales et techniques


L’originalité de ce stade vient de son asymétrie. Contrairement à d’autres arena, l’Hannover Arena possède une tribune bien plus profonde que l’autre. Cette particularité est due à la topographie de l’endroit. En effet, une partie de l’équipement repose sur un talus légèrement pentu tandis que l’autre partie est construite sur un sol plan. Cette différence initiale explique cette asymétrie prononcée qui se distingue bien par le dessin du toit avec une partie bien plus étendue que l’autre. (A noter le porte à faux supporté par les poutres et les câbles en acier sur le côté le plus grand). Pour terminer l’éclairage réalisé par Philips a nécessité plus de 188 ampoules Arena Vision.

  • Date de la rénovation : 2003- 2004
  • Maître d’ouvrage : Allianz Arena GMBH
  • Architectes : Schulitz und Partner
  • Capacité : 44 452 places
  • Coût : 63 millions d’euros
Crédits photographiques : Kalus SCHULIZ

L’ALLIANZ ARENA - Stade de Munich

Caractéristiques architecturales et techniques


L’architecture du stade de Munich repose sur plusieurs fondements. D’abord cette structure sphérique recouverte de membranes bombées en PVC qui confèrent au stade sa forme si particulière. Ce sont d’ailleurs ces membranes qui accueillent les milliers d’ampoules qui donnent aux stades ces différentes couleurs en fonction de l’équipe qui y joue. Les tribunes sont très proches du terrain ce qui donne également cette impression de verticalité. On peut également discerner l’armature d’acier et ce maillage qui permet d’accueillir les ogives blanches qui donnent l'aspect soufflé. Pour terminer, l'éclairage par Philips a nécessité plus de 224 ampoules (consommation 2 KW/h) Arena vision.

  • Date de la rénovation : 2002- 2005
  • Maître d’ouvrage : Allianz Arena GMBH
  • Architectes : Herzog et De Meuron
  • Capacité : 66 000 places
  • Coût : 292 millions d’euros
    Crédits photographiques : www.allianz-arena.de

    L’ARENA STADION - Stade de Gelselkirchen

    Caractéristiques architecturales et techniques


    L’une des principales spécificités de ce stade entièrement dédié au football, est son toit roulant qui permet en cas d’intempéries de bénéficier d’un stade totalement recouvert qui se mue ainsi en un véritable dôme. Cette particularité technique est due à l’ossature en acier qui accueille notamment les deux moteurs électromagnétiques (600 t chacun) qui actionnent l’ouverture et la fermeture du toit.

    • Date de la rénovation : 1998 - 2001
    • Maître d’ouvrage : FC Schalke 04
    • Architectes : Hentrich, Petschnigg & Partner
    • Capacité : 60 000 places
    • Coût : 191 millions d’euros
      Crédits photographiques : www.rabas.de

      ConstruirAcier est une association loi 1901 dont l'objectif est de promouvoir l'architecture et la construction métallique. Représentant l'ensemble de la filière acier, elle a vocation à faire connaître les atouts de l'utilisation des aciers auprès des architectes, bureaux d'études, ingénieurs, enseignants, étudiants et dans les ouvrages de construction de bâtiments et de travaux publics.