Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

Tôles fortes

Les plaques ou tôles fortes sont produites dans des ateliers appelés tôleries dont l’outil principal est le laminoir quarto (tôles dont la largeur peut dépasser 5 m et dont les épaisseurs peuvent s’étendre de 5 à 150 mm, voire 400 mm pour des produits spéciaux).

Le quarto est une cage réversible comportant deux cylindres de travail et deux cylindres de soutien, les cylindres du haut et du bas étant entraînés par des moteurs séparés. Les cylindres du bas, en contact avec la tôle en cours de laminage ont un plus petit diamètre que les cylindres d’appui supérieurs.

Le laminage des tôles fortes se fait généralement en trois phases, effectuées sur la même cage ou deux cages successives :

  • une phase d’égalisation destinée à éliminer en quelques passes les irrégularités de forme de la brame ;
  • une phase de « mise à largeur » où, par laminage croisé, on donne au produit la largeur visée pour la tôle finale ;
  • une phase de « mise à épaisseur » qui peut elle-même être décomposée en plusieurs phases séparées par des attentes ou des refroidissements quand on pratique un laminage « thermomécanique ».

ConstruirAcier est une association loi 1901 dont l'objectif est de promouvoir l'architecture et la construction métallique. Représentant l'ensemble de la filière acier, elle a vocation à faire connaître les atouts de l'utilisation des aciers auprès des architectes, bureaux d'études, ingénieurs, enseignants, étudiants et dans les ouvrages de construction de bâtiments et de travaux publics.