Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs

L'acier matériau de l'éco-construction

Présent dans toutes les typologies d’ouvrages, des programmes les plus modestes aux grands bâtiments prestigieux, l’acier se plie aux conditions de mise en œuvre les plus exigeantes. Et s'impose aujourd'hui comme l'allié indéfectible de la haute qualité environnementale des bâtiments et du cadre de vie.

De l’extraction des matières premières jusqu’à la déconstruction des ouvrages, l’acier milite en faveur  d’une construction 100% responsable. Répondant à l’ensemble des problématiques environnementales, il s’inscrit pleinement au cœur de la démarche HQE.

Matériau de construction, l’acier  participe de cette logique d’économie des ressources en assurant ses fonctions avec une consommation moindre des matières premières. 

Economie de la ressource, performances  environnementales

La préfabrication en atelier des éléments constructifs en acier réduit au strict minimum les nuisances de chantier.  Relevant  de la filière sèche, les solutions acier ne nécessitent  pas d'eau sur le chantier, ce qui économise la ressource et évite les écoulements. L’excellent rapport  poids/résistance offre des possibilités architecturales très étendues et autorise des structures légères et fines laissant une grande place à la lumière et s’intégrant harmonieusement dans leur environnement. L’association de l’acier à d’autres matériaux permet une multitude de solutions d’isolation thermique et acoustique. Grâce aux nombreux systèmes de protection contre la corrosion – galvanisation, métallisation et systèmes de peinture -, l'acier conserve ses propriétés pendant toute la durée de vie de l'ouvrage et en assure sa longévité. Mieux, les aciers inoxydables comme les aciers auto-patinables, intrinsèquement stables, ne nécessitent aucun traitement de protection complémentaire.

Evolutivité, déconstruction propre, réhabilitation

Avec un bâtiment en acier, caractérisé par ses structures poteaux-poutres et son absence de murs porteurs, il est facile d'intervenir pour remodeler les espaces en fonction des changements d'usage, tout en limitant les impacts environnementaux (déchets, consommation d'énergie… ). Qui plus est, une structure de type Meccano se prête admirablement bien aux extensions et surélévations, ainsi qu'à des rénovations, réhabilitations ou remises aux normes (renforcement, ajout de cage d'escalier, etc.). Une construction en acier présente l'avantage de se démonter, en toute sécurité et proprement, en facilitant la séparation des matériaux et leur recyclage, sans mise en décharge. Lors de la déconstruction, les constituants du bâtiment sont plus facilement séparés. L’acier, aisément récupéré grâce à sa filière parfaitement organisée, permet ainsi de valoriser les autres déchets et de mieux rentabiliser l’opération de déconstruction dans son ensemble. Confort, esthétique, sécurité, économie, préservation des ressources : autant d’atouts pour la construction, autant de contributions à la démarche HQE.

Un dossier dédié signé ConstruirAcier

Après deux numéros spéciaux consacrés à l'incendie et au séisme, ConstruirAcier s'empare du thème de l'éco-construction pour fait le point sur l'excellence de l'acier depuis la conception jusqu'à la déconstruction des ouvrages. Le fil conducteur de ce dossier de huit pages : l'immeuble de bureaux en acier Altaïr à Nantes intégré dans le test conduit pa rl'association HQE dans le cadre de la démarche HQE Performance.

ConstruirAcier est une association loi 1901 dont l'objectif est de promouvoir l'architecture et la construction métallique. Représentant l'ensemble de la filière acier, elle a vocation à faire connaître les atouts de l'utilisation des aciers auprès des architectes, bureaux d'études, ingénieurs, enseignants, étudiants et dans les ouvrages de construction de bâtiments et de travaux publics.